L'EPDM


CARACTERISTIQUES PRINCIPALES
- remarquable résistance au vieillissement
- très bonne tenue à la chaleur et à l’ozone,

RÉSISTANCE AUX FLUIDES
L’ EPDM possède une excellente résistance aux solvants polaires comme l’eau, les cétones, les alcools et les glycols. Il peut également être employé au contact des acides non minéraux.
Les contacts avec les solvants chlorés, aromatiques ou aliphatiques, et d’une manière générale avec les dérivés pétroliers sont à éviter. La tenue aux acides forts oxydants est très moyenne.
Dans tous les cas, seuls des essais en ambiance chimique réelle pourront déterminer l’utilisation ou non d’un caoutchouc EPDM.


TENUE A LA TEMPÉRATURE
Convenablement formulés les mélanges d’ EPDM peuvent tenir dans des conditions satisfaisantes des températures atteignant 180° C avec des pointes à 200°C.
Son comportement à la vapeur sous pression est excellent. Aussi est-il le plus souvent utilisé dans l’étanchéité des autoclaves, pour la fabrication de tuyaux de vapeur, de durites de vidange, etc.
Au froid, une pièce en EPDM peut conserver une souplesse satisfaisante jusqu’à – 55° C, son point de fragilité se situant vers -70° C.

VIEILLISSEMENT
L’ EPDM possède une excellente résistance à l’ozone, l’oxygène et aux intempéries qui lui est conférée par une chaine moléculaire totalement saturée.
Ces qualités alliées à une relative facilité de mise en oeuvre font que les vulcanisats d’ EPDM trouvent aisément leur emploi dans l’industrie automobile, l’électroménager ou le bâtiment.

PROPRIETES DYNAMIQUES
Il existe plusieurs variétés d’ EPDM, qui toutes possèdent des caractéristiques propres. De plus, suivant les utilisations demandées, les techniques de formulation peuvent faire varier les spécifications du vulcanisat de manière quelquefois importante.
Mais d’une manière générale, les vulcanisats d’ EPDM possèdent d’excellentes propriétés dynamiques qui de plus ne dépendent que peu de la température.
Pour les mélanges les plus courants, la résistance à la rupture se situe entre 100 et 180 kg/cm², les allongements à la rupture pouvant varier de 300 à 600 %.
Le poids spécifique est faible.
La résilience, bien que pouvant être améliorée est généralement moyenne. La tenue aux flexions répétées peut être considérée comme assez bonne.
L’ EPDM possède en outre, correctement formulé, une bonne résistance à l’abrasion.
La résistance au feu et la propagation de la flamme est faible. Les propriétés diélectriques sont assez bonnes.

FABRICATIONS
Toutes les fabrications (extrusion, moulage, confection, adhérisation, métal, calandrage, etc.) peuvent être réalisées à partir des élastomères d’ EPDM.

IMPORTANT
Bien que nos formulations soient effectuées de manière à donner à nos mélanges les caractéristiques techniques souhaitées, il est recommandé de vérifier, dans la mesure du possible, le comportement du matériau en utilisation réelle.